Archives

Arts

Musique

Théâtre

Film

Littérature

Autres

Histoire/Documentaire

Résistance : 19 avril 1943-2018

Cinéma Aventure (Bruxelles)
19/04/18

L'ASBL Mémoire Auschwitz et l’Institut Polonais de Bruxelles s’associent pour commémorer le 75e anniversaire de deux grands actes de résistance, le soulèvement du ghetto de Varsovie et l’attaque du XXe convoi de déportation de Malines vers Auschwitz. Pour l’occasion le documentaire "ROTEM" d’Agnieszka ARNOLD sur Kazik Ratajzer (Simcha ROTEM), l’un des derniers survivants du soulèvement du ghetto de Varsovie sera présenté pour la première fois un Belgique.

INFORMATIONS PRATIQUES
>>> Cinéma Aventure (Galerie du Centre/Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles) – voir la carte
>>> Jeudi 19 avril 2018 – accueil à 19h15, voir le programme de la soirée ICI
>>> L'entrée est gratuite mais la réservation est souhaitée : reply@auschwitz.be
Un verre de l'amitié vous sera offert à l'issue de la soirée.



Programme de la soirée:
  • 19h30 - Comment visiter aujourd'hui l'ancien ghetto de Varsovie ? Contextualisation du film "Rotem", par Johan PUTTEMANS de la Fondation Auschwitz-asbl Mémoire Auschwitz
  • 19h50 - Projection du documentaire "Rotem" de Agnieszka Arnold
  • 21h15 - Exposé de Mme Karin VON STEINBURG, présidente de l'ASBL Atelier Marcel Hastir : "L'élaboration des plans pour arrêter le XXe convoi de Malines vers Auschwitz par trois étudiants bruxellois : Youra Livchitz, Robert Maistriau et Jean Franklemon"
  • 21h30 - Clôture de la soirée avec la projection de 3 témoignages audiovisuels de rescapés du XXe convoi (Sarah Timperman et Stéphanie Perrin / ASBL Mémoire d'Auschwitz).


ROTEM
(Agnieszka Arnold, Pologne, VOST anglais, 77 min)
Le film est constitué de fragments de conversations menées par Simcha Rotem, Juif polonais né à Varsovie, combattant durant le soulèvement du ghetto (1943) et l’insurrection de Varsovie (1944), enregistrés sur une période de 18 ans, ainsi que de matériaux d’archive issus de collections publiques et privées du monde entier. Le film comprend notamment des extraits de discussion entre Simcha Rotem et Marek Edelman, ainsi que d’autres héros de l'époque tels Luba Gawissar, Julek Harmatz et Ziuta Hartman.

Les ressources disponibles pour illustrer la vie de cet homme sont rares. Exceptés les films commandés par Jürgen Stroop, le SS chargé de détruire le ghetto, il reste peu d’informations sur cette destruction. Agnieszka Arnold a donc fait le choix de l’animation pour dépeindre les drames de la guerre et transférer les émotions humaines plutôt que simplement illustrer les événements. Pour ce faire, la réalisatrice a fait appel à la jeune artiste vidéo et photographe Agnieszka POLSKA, qui utilise régulièrement des photographies d’archives dans ses travaux. Portés à l'écran, interprétés et dotés d’un sens nouveau, les matériaux d’archives sont mis en valeur par la musique expressive du pianiste et compositeur Zygmunt KRAUSE.
Plus d'informations sur le film ICI.

Ce film a été réalisé avec le soutien de l'Institut Adam Mickiewicz (IAM).

Liens

Galerie d’images

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu